mercredi 11 juin 2008

A gauche vraiment refuse le débat.


Enfantillage ou populisme ?




On aurait pu croire, après le passage de Besancenot à la télé et leur insistance à avoir des élus municipaux, que l'action locale pouvait intéresser les gauchistes d'A gauche vraiment. Certains on voulu voir un changement de stratégie de la part des trotzkystes voulant créer le "Nouveau Parti Anti-capitaliste" (défense de rire ...)




En fait, lorsque la municipalité propose un débat sur la sécurité dans un quartier et sur les problèmes posés par la vidéo-surveillance, la Ligue communiste révolutionnaire n'a rien d'autre à proposer qu'un chahut organisé, doublé de jérémiades sur la liberté d'expression.




C'est toujours dur de vieillir ... et on peut comprendre des attitudes individuelles infantiles au cours d'une réunion, comme on peut expliquer qu'un professeur chahuté veuille se venger de ce qu'il a eu a subir de la part d'enfants mal élevés...


En tous les cas, il est difficile d'appeler cela un comportement politique, à moins de faire référence au pire populisme. Le plus récent exemple nous a été donné par les chasseurs qui avaient voulu empêcher les Verts et Noël Mamère de s'exprimer en 1997 lorsqu'il était venu à Louviers. Tout faire pour empêcher le débat.




C'est très dommage, parce que la sécurité et la vidéo surveillance posent de vrais problèmes dans les quartiers. Les habitants des Acacias et les lovériens méritent mieux que ça. La sécurité à l'heure de l'électronique est un domaine où la réflexion est nécessaire.(1)


La municipalité de Louviers, après des années de travail sur le terrain, après la création d'une structure dotée d'éducateurs et d'animateurs, a mis en place après plusieurs séances de réflexion et à la demande des habitants, un système de vidéo-surveillance présenté lors d'une réunion de quartier aux Acacias.


C'est un sujet grave, qui touche parallèlement aux problèmes de sécurité publique et au respect de la liberté individuelle. C'est donc très démocratiquement que Franck Martin et son équipe ont choisi de présenter le projet aux habitants du quartier concerné tous invités à la réunion au centre Pastel.


Incapables de se montrer à la hauteur du débat et des aspirations de la population, A gauche Vraiment s'arc-boute sur ses incohérences.


(1)On ne peut avoir le même point de vue sur la sécurité à l'heure de la vidéo-surveillance que lors de la révolution russe lorsque des milices aléatoires allaient laisser la place au plus formidable instrument de répression que la terre ait porté... excusez-moi, je m'égare !









5 commentaires:

Anonyme a dit…

La LCR, que dire... Toujours critique, au mieux de construire..

M. Prévost et ses camarades sont toujours en retard dans l'avancer de notre ville, ils ne veulent pas de l'innovation, leurs rêves la Révolution.. mais ne nous inquiétons pas, car avec une telle politique ils ne sont pas prêt de gagner des élections.

Le PRG avance à grand pas.. prenez en de la graine

Cyril CELLIER

Anonyme a dit…

Pas un habitant des acacias sur votre photo!

prgeure a dit…

Eh oui ! Aucun habitant des Acacias parmi nos révolutionnaires (pardon ... ils vot bientôt changer de nom ... ils ne seront plus révolutionnaires ... juste populistes. Seul M. De Abre c'est fait valoir d'une souche acacienne ... d'une façon assez burlesque... Les habitants des Acacias étaient au devant de la salle et essayaient de dialoguer ave la municipalité...

Anonyme a dit…

Pas un habitant des acacias sur votre photo et beaucoup de vos supporters qui n'habitent pas les acacias!
Quant au dialogue il me semble que ce n'est pas le point fort du maire.
Enfin, s'il a des points forts.

prgeure a dit…

Ah bon, le dialogue n'est pas le point fort du maire ? Mais qui a organisé cette réunion et qui va dialoguer avec les habitatns sitot qu'il y a une mesure qui les concerne ?
Sur la photo, qui ne prend qu'une partie de la salle et en particulier les sabotteurs de la ligue communiste, ceux qui refusent de poser une question calmement, il y a au moins quatre personnes qui ont été invités à la réunion parce qu'ils habitent le quartier (rappelons que le quartier déborde largement les acacias proprement dit et va de la rue Saint Germain jusqu'au Grands Champsr)
Avez-vous assisté à la réunion, cher anonyme ?
Tous les habitants des Acacias intéressés étaient au premiers rangs et dialoguaient avec le Maire.
Quel culot quand même de dire que le Maire n'est pas un homme de dialogue quand il organise une réunion ouverte, qu'il répond à toutes les questions et qu'on se permet de le huer à chaque fois qu'il prend la parole.
On n'a même pas laissé les éducateurs du quartier expliquer leur travail ! Quel mépris pour le service public !
On n'a même pas écouté les capacités techniques de l'appareil de vidéo-surveillance... Quel mépris pour une technique qui nous concerne tous... et pour l'information du public !