jeudi 27 février 2014

S'il y a faute, elle n'est pas professionnelle

C'est juste une grave faute de goût ... mais elle n'est pas de mon côté, elle est du côté de ceux qui m'attaquent !

 

 

La liberté d'opinion est garantie aux fonctionnaires

Article 6 de la loi 83-634 portant
droit et obligations des fonctionnaires

Quel honneur, quel bonheur ... V'là qu'on m'attaque !

Capture d'écran du site le plus plat de la campagne. Pas d'idée,
pas d'image, juste un fatras d'amertumes. On peut y lire  :
"Lors de ces journées portes ouvertes, on note également la présence
 de Monsieur Taconet, agent de la communauté d’agglomération,
  ouvertement en campagne pour le maire sortant de Louviers.
 Sur le dossier de la piscine, sa fonction lui impose un devoir de
  réserve qu’il ne respecte pas. Il est en faute professionnelle !"
Je suis nommément cité dans le blog de la liste Terlez, ce qui est fort aimable pour un simple citoyen qui  non seulement n'est pas tête de liste, mais n'est même pas présent sur une liste municipale quelle qu'elle soit !
Voilà qu'on m'invite à raser les murs parce que je suis fonctionnaire territorial, et voilà qu'on m'accuse de faute professionnelle !
Mort de rire !
Mais puisque je suis attaqué, je m'en vais rapidement répondre.

Tout d'abord sur la forme.

Quel culot de la part de la liste du modem. Voilà des gens qui n'existent ni administrativement ni institutionnellement, qui sont juste des candidats, et qui s'octroient déjà le pouvoir de dire qui est en faute et qui ne l'est pas. Mais seul l'employeur d'un agent est en mesure de dire s'il est en faute ou pas. 
Par exemple, ce serait au Président du Conseil général de mesurer si Anne Terlez, qui travaille pour ses services, commet une faute professionnelle en se présentant dans une commune de son département.  
Ah ! Ils sont bien sur la liste Modem ! Les voilà qui commencent une chasse aux sorcières avant même d'avoir le pouvoir ... Mais de quelle nature sont leurs rêves ? Si petits que ça ? Si sales que ça ? C'est pour ça qu'ils s'engagent en politique, pour régler des comptes ? Mais même Odile Proust ne s'était pas permis de manquer de respect aux agents à ce point !
Pour tout dire, si j'ai un reproche à me faire concernant la présence des soutiens de la liste les samedi et dimanche aux abords du splendide centre aquatique : c'est celui de ne pas avoir été assez présent. Je suis passé le samedi saluer mes amis, mais n'ai pu rester plus longtemps. Je suis passé le dimanche, vers midi, avant d'aller à Paris. Je remercie toutefois Anne Terlez et sa bande de m'y avoir vu ... tant il est vrai qu'au moins par l'esprit, j'étais totalement avec eux.

Et maintenant, sur le fond !

La campagne de la liste Terlez est tout simplement lamentable. Sans en attendre beaucoup, on espérait qu'un groupe d'individus, par ailleurs différents, travaillant depuis un an (un an !) sur l'avenir de leur ville soit à même de sortir autre chose qu'une suite de pinaillages obscènes. Ah ça oui, il y a de la rancœur, il y a du nerf, ça grouille, ça fume et c'est poisseux ! Mais à part une suite d'abjections comme celle de stigmatiser les habitants des logements sociaux, de les accuser de ne pas rapporter à la commune, de bloquer les activités des jeunes, il n'y a encore eu pas un seul début de commencement de programme ou d'idée sur ce que pourrait être Louviers.
Au moins la liste Priollaud a-t-elle inventé de supprimer le marché, et de porter la ville à 30.000 habitants ... bon, d'accord, ils n'en parlent plus, mais ils ont essayé. Depuis, la liste reprend les idées de  la liste Martin ... Ils ont raison ! Quand on n'a pas d'idée, il faut prendre ailleurs ce qu'il y a de mieux.
Mais du coté du Modem, c'est la Bérézina ! On s'enfonce dans la boue, on glisse, on remâche ses frustrations et on passe son temps à critiquer tout ce qui existe autour de soi.
Avant même d'avoir commencé, ils ont déjà la rancœur des perdants. Bien dommage, ils ne se donnent même pas les moyens de tirer les leçons de leur inéluctable défaite.


2 commentaires:

Anonyme a dit…

" un simple citoyen " certes mais quand même " président de la fédération de l'Eure du parti radical de gauche " donc partie prenante et qui compte Franck Martin dans ses rangs ... alors calmos l'agressif quand on aime jouer sur les mots, il faut savoir mesurer les vôtres !
bien sur cette remarque ne sera pas publiée sur votre blog sectaire.

Olivier Taconet a dit…

Bien sur que je publie.
Je suis ce que je suis, c'est toujours mieux que d'être un anonyme.
Voilà qu'on me reproche encore de prendre parti ! Mon parti, c'est Louviers, c'est la gauche, et je partage ce point de vue avec Franck Martin, dont je suis heureux que vous souligniez qu'il est membre du même parti que moi.
Comme quoi, vous ne dites pas que des bêtises.
Certes, Louviers alternatives, a autant de mal à revendiquer son étiquette modem qu'à élaborer un programme. Elle se croit à l'abri de toute critique parce vous n'avez pas de programme et passe son temps à attaquer les gens en voulant qu'ils ne répondent pas. C'est une attitude burlesque.
A ne répondre que sur la forme, vous démontrez que vous n'avez pas de fond. Ce que je dis n'est pas une agression. C'est un constat.