mercredi 9 décembre 2009

Régionales : les radicaux ont leurs candidats

L'assemblée départementale du prg a désigné mardi 8 décembre à Louviers les trois candidats appelés à se présenter aux élections régionales dans le cadre de listes d'union en cours de négociation.









  1. Franck Martin, président de la fédération départementale
  2. Christine Fillatre, conseillère régionale sortante
  3. Didi Boketsu, adjoint au Maire d'Evreux

La réunification de la Normandie, la modernisation de la gauche, la défense des valeurs républicaines sont au coeur du combat qu'ils mènent depuis des années et dont ils sont devenus des figures emblématiques.

La fédération de l'Eure du parti radical de gauche, réuni derrière ses candidats utilisera le cadre de ces élections pour poursuivre son engagement au sein de la gauche et pour une grande Normandie.


5 commentaires:

Anonyme a dit…

Je croyais que F Martin n'était pas intéressé, donc il veut cumuler encore un mandat ?
ça fait un peu mal au coeur quand on voit qu'on veut responsabiliser les pauvres en les obligeant à payer au moins 12 E de taxe d'habitation au RSA (ancien RMI).
J'ai quand-même fait une demande de dégrèvement. On a perdu 400 E de bourses cette année, on a moins d'argent et on nous impose, alors que de l'autre côté il faut voter pour enrichir F Martin. Et pourtant je l'aimais bien. Simplement je trouve qu'il y a des limites.
Et il faut faire beaucoup de bénévolat à Louviers pour pouvoir payer les indemnités des élus ?

Sylvia Mackert

Anonyme a dit…

Il y a peu de temps F Martin disait qu'il a pris un coup de vieux, et aujourd'hui il veut un mandat supplémentaire.
Personnellement je ne comprends pas pourquoi il ne laisse pas la place à quelqu'un d'autre, éventuellement Véronique Jullien.
Il veut toujours être partout à la fois. Est-ce réellement bon ?

Olivier Taconet a dit…

Les adhérents ont fait le choix d'envoyer le mailleur et plus représentatif d'entre eux pour envoyer une voix qui porte au Conseil Régional.
Le sujet est trop important pour en faire une question de personnes, et comparer les mérites des uns et des autres. Il ne s'agit pas d'une distribution des prix. On a besoin d'efficacité et de lisibilité en politique. Quel autre s'est battu avec autant de verve pour l'unification de la Normandie. Il est important qu'au moment où le gouvernement pose pratiquement et publiquement le débat, les radicaux soient représentés au mieux.

Anonyme a dit…

Je comprends vos arguments

Sylvia Mackert

Anonyme a dit…

En tout cas je respecte ces personnes, même si je ne partage pas toujours les mêmes idées sur les sujets abordés.

Sylvia Mackert