vendredi 18 mai 2012

Les candidats dans le département : halte au feu !

On avait jusqu'à vendredi soir 18h pour déposer sa candidature. Dans le département de l'Eure, les candidats sont les suivants ... 

Je vous les livre d'urgence avec quelques commentaires


La carte des circonscrptions dans le déaprtement, afin que chacun s'y retrouve
1ère circonscription: difficile



La première circonscription, qui couvre la moitié d'Evreux et va jusqu'à Verneuil sur Avre, est l'une des rares où un effort à été fait à gauche. Les Verts, devant le danger d'un deuxième tour entre la droite et le Front National ont accepté de retirer leur candidature. Dans cette circonscription Nicolas Sarkozy était arrivé largement en tête au premier tour devant le front national. C’est celle où la droite a fait le meilleur score dans le département (55% pour Sarkozy). Michel Champredon a agi avec sagesse, les Verts aussi.

(Étiquette politique, candidat et suppléant)

PRG Michel Champredon et Yves-MarieRivemale
UMP : Bruno Le Maire et Guy Lefrand
FN : Nathalie Billard et Sylvain Langlois
NPA : Jean-André Delabarre et Chantal Labiche
LO : Corinne Roethlisberger et Marie-Noëlle Huard
Le Centre pour la France Driss Ettazao et Cécile Grandon Millard
PCF Sandrine Cocagne et Thierry Desfresnes
CPNT Jean Lemoine et Marie-Ange Niel
régionaliste : Michel Vimard et Véronique Soulier
Parti de la France / Union de la Droite Nationale : Jérôme Delenda et Michel Delcayre


2e circonscription: jouable ...


La deuxième circonscription recouvre l'autre partie d'Evreux et va jusqu'à Conches. Nicolas Sarkozy était arrivé largement en tête dans cette circonscription où Marine Le Pen avait fait un bon score. La gauche était arrivé en 3e position, mais il est possible qu'une triangulaire puisse favoriser une élection à gauche.
(Étiquette politique, candidat et suppléant)


UMP Jean-Pierre Nicolas et Benjamin Maugy

PS Jean-Louis Destans et Elodie Desrues

EELV Ludovic Lesage et Catherine Fenault
Debout la République (DLR ) Mi-Heai Yun et Philippe Mathière
FN Emmanuel Camoin et Guy Plasse
LO Rosine Lewi et Philippe Rhazi
POI (Parti Ouvrier Indépendant) Sébastien Pasadovic et Laurent Criquet
PCF Valérie Beuriot et Laurence Chapelle
NPA Eric Marre et Viviane Lefebvre
Régionaliste URP (Union Républicaine Populaire : Lucat Jean et Christelle Indersie
Le centre pour la France Emmanuel Roussel et Martine Boissay-Lansard
Le trèfle Nadia Bousckri et Marie-Christine Gambu


3e circonscription: n'importe quoi !


C'est une circonscription qui semble promise à Hervé Morin... Pour autant, la gauche, et en particulier le PS avait ils besoin de se ridiculiser en présentant deux candidats PS ... ? N’était-il pas possible de négocier ? On va soit vers une élection d'Hervé Morin au premier tour soit à une deuxième tour Morin Front National ... Débile !

(Étiquette politique, candidat et suppléant)

Nouveau Centre : Hervé Morin et Marc Vampa

Front de Gauche Pascal Didtsch et Chantal Prévost
LO Yasmina Gharet et Philippe Pichon
FN Nadiejda Steffan et Serge Lemarinier
EELV Rebecca Armstrong et Frédéric Lamblin
Debout la République Annie Brunner et Christophe Crocicchia
PS Mélanie Mammeri et Michel Leroux
PS Francis Courel et Sophie Bigot
NPA Sylvie Favier et Thierry Martin


4e circonscription : probable ...


A priori, c'est la circonscription la plus facile pour la gauche... et là, peu de candidature dissidente ... alors que ça n'aurait pas géné ... Pour ceux qui, à Louviers, auraient été tenté par un vote au centre, on notera qu'Anne Terlez a choisi pour suppléant un opposant insipide mais constant à la municipalité radicale... dommage !



(Étiquette politique, candidat et suppléant)

PS : François Loncle et Bruno Questel

Nouveau Centre François-Xavier Priollaud et Pierre Aubinais

EELV Laetitia Sanchez et René Bodineau

FN Julie Barbier et Ludovic Larue

NPA : Sophie Ozanne et Didier Laforets

FDG Arnaud Levitre et Martine Degryse

LO : Christophe Solal et Pascal Jolivet

DLR Marie-Josée Danelli et Alain Camus

Le Centre pour la France Anne Terlez et Gaétan Bazire







5e circonscription

C'est la grosse cata !

Hélène Ségura a beau avoir joué le jeu, en se défaisant de son étiquette PS contrairement à Anne Mansouret qui n'en a pas plus l'investiture, il y a dans la circonscription la plus risquée, celle où le Front National avait franchi en tête le premier tour, celle où Nicolas Sarkozy a fait plus de 53 %, 3 candidats qui vont se revendiquer du parti socialiste ...! Puisque Jérôme Bourlet de la Vallée, bien que Vert, est le candidat désigné officiellement à la suite d'un accord entre les Verts et les Socialistes ...

Que fait la police ? Que font les socialistes ? Y a t-il un pilote dans l'avion ? 3 candidats dans une telle situation ce serait risible si cela n'amenait pas à une disparition complète de la gauche au deuxième tour.... Pourtant, tout était possible.

C'est à pleurer de rage... On va tout droit vers un deuxième tour droite-extrême (il s'agit de Gilard, membre de la droite populaire de l'UMP) /extrême droite !



(Étiquette politique, candidat et suppléant)

UMP Franck Gilard et Sébastien Lecornu

EELV Jérôme Bourlet de la Vallée et Martine Seguela

UDN : Carl Lang et Isabelle Pinoche
DLR François Leve et Charles Bracquart
LO Alain Luguet et Anne-Marie Colin
FN Jean-Michel Dubois et Christophe Delacour


Le Trèfle : Joëlle Fontaine et Martine Fouques

FDG Jean-Luc Lecomte et Gladys Prieur
NPA Viviane Horvais et Patrick Dupin
Le centre pour la France Claire O'Petit et Roger Duval
Sans étiquette Non rattachée à un parti Hélène Segura et Philippe Gerics
PS Anne Mansouret et Laurent Bastit



2 commentaires:

Yokozuna a dit…

Le Carl Lang de la 5ème circonscription, c'est celui qui est à droite du FN, à qui il manquait des signatures pour la présidentielle?

Olivier Taconet a dit…

Bien vu Yokozuna ! Et forcément, plus el FN va tenter de s'afficher comme parti raisonnable, sur certains poins à la gauche de l'UMP, plus il lassera se développer une droite à sa droite. Pour ce qui est de Carl Lang, il est en plus de Vernon. Est ce que ça lui permettra de piquer des voix à un inconnu du FN ? peut être, ce qui n'est pas rassurant pour l'état de l'électorat mais peut être intéressant en terme d'électoralisme.