mardi 17 août 2010

Sécurité : il faut sanctionner le gouvernement !

Cohn-Bendit l'a dit :"Sarkozy prend les français pour des cons..." A présent, la presse confirme.

Après son discours de Grenoble, le Président a lancé ses lieutenants Hortefeux et Estrosi dans une surenchère outrancière et écoeurante sur la sécurité, les étrangers ... comme si ça ne suffisait pas, voilà même qu'Estrosi s'en prend aux maires, qui, soi disant ne feraient pas leur travail et qu'il faudrait sanctionner...
Mais ce jour, le Monde nous apprend que l'Etat, froidement, dans le cadre de sa politique de programmation budgétaire envisage la suppression de 3500 suppressions de postes en trois ans (pour lire l'article du Monde, cliquer ici ).

Voilà qui remet les choses à leurs places. Sarkozy veut faire oublier qu'il a été le pire ministre de l'intérieur de la 5e république ... et il ne laisse aux policiers que le choix d'aller dans les zones difficiles à grand coup de gyrophare... Petite bande en uniforme, voiture blindée, vitre fermées... une méthode éprouvée pour provoquer des bavures, faire monter la mayonnaise, susciter des caillassages et hurler qu'il faut plus de mesures répressives qu'on est par ailleurs incapable d'appliquer.
Et toute cette irresponsabilité, à mettre sur le dos des étrangers et de leurs enfants... et maintenant des maires ... Pauvre République, pauvre France !

6 commentaires:

Anonyme a dit…

La prévention passe par l'éducation et par des mesures sociales pour aider l'insertion des exclus et chômeurs, car souvent c'est une question de délinquance pour l'argent, de mal-être dans la société quand il y a la drogue en plus, et la haine envers ceux qui ont beaucoup plus d'argent pour vivre dans le luxe, tout comme dans l'émission sur youtube de la petite souris allemande
En dessin animé et facile à comprendre, même pour ceux qui ne parlent pas allemand, petit cours sur l'économie qui influence aussi les comportements, (ou suicide ou violence).
http://www.youtube.com/watch?v=E4m_u96zSBw&feature=player_embedded


et dans la constitution il est écrit que le président de la République n'est pas responsable des actes, alors pourquoi les maires seraient-ils responsables aux yeux de la loi concernant l'insécurité ? Le chef du pays devrait par conséquent être responsable de l'ensemble. Qu'en pensez-vous ?

Sylvia Mackert

Anonyme a dit…

Pour le peu que je parle allemand, le petit film est trop dificle pour moi. Il s'agit bien d'arriver à un partage équitable des revenus ... mais je n'en ai pas compris davantage.
La prévention passe par énormément de mesure, tout simplement parce que la délinquence est une chose complexe, qui ne frappe pas que les foyers les plus défavorisés. La préention de la délinquaence va aussi de pair avec la répression de la délinquance, mais là aussi avec une répression intelligente qui laisse la place à l'éducation, à la réinsertion et au suivi. Ce sujet a d'ailleurs été traité avec l'avocat Etienne Noel lors d'un café radical.
Ce qui est sur, c'est que la prévention de la délinquance doit aussi s'appuyer sur un projet social et l'offre auprès du délinquant d'entrer dans ce projet. .
Le fait de vouloir rendre les maires responsable de la délinquance dans leur ville est une absurdité absolue... de la démagogie sarkozyenne
Olivier Taconet

Denis a dit…

Le sondage du début du mois nous montre que les électeurs de gauche approuvent dans leur grande majorité l'annonce des mesures sécuritaires.

On est mal barré.

Anonyme a dit…

Les Français veulent de la sécurité, la preuve à Louviers les gens réclament la video-surveillance et même ma voisine, qui pourtant vote NPA n'est pas contre les caméras de surveillance.
Et même sur le blog de JCHouel j'ai déjà dit que j'étais pour la video surveillance, donc des mesures sécuritaires, il en faut.
Ceci-dit, en ce qui concerne les Roms, il y a exagération.
Et pour rassurer Denis, sur le blog de caméra Diagonale il y a un article que les Français approuvent des mesures sécuritaires de Sarkozy, mais qu'ils comptent voter à gauche la prochaine fois, un paradoxe à expliquer, allez voir.

Sylvia Mackert

Olivier Taconet a dit…

@ Denis, je ne sais pas si on est mal barré. D'abord, il y a des tas de façons de poser la question, mais fondamentalement, si la question posée revient à demander si on doit punir les méchants et si les gens souhaitent vivre en sécurité, on obtient, c'est sur, des réponses sécuritaires. La dessus, il y a ce qe demande le peuple, c'est à dire l'intimité de chacun d'entre nous ... et le courage politique, la volonté fraternelle et humaniste. N'oublions pas que Mitterrand avait inscrit dans son programme la suppression de la peine de mort alors que 60 % des français la défendaient et que la suppression de la peine de mort a réussi à s'imposer au niveau européen... exactement le contraire de l'expulsion de citoyens européens qui ne peuvent être expulsés... C'est à dire qu'on est plus sécuritaire que la Loi... c'est ce qui s'appelle le populisme, nouvel étendard sarco-berlusconnien. C'est ce qui me fait le plus craindre, personnellement pour ma sécurité et la sécurité des peuples européens. C'est l'une des raisons majeures pour lesquelles je fais de la politique.

Anonyme a dit…

La meilleure solution serait que tous les Français respectent la loi, ainsi on n'aurait plus de problème d'insécurité.
N'est-ce pas ?

Sylvia Mackert