vendredi 27 novembre 2015

Communiqué d'Achard de Préville : la vérité sur l'affaire Mandela à Louviers

Achard de Préville
Notre ami Achard de Préville décide de rendre la honte plus honteuse encore en la livrant à la publicité ... pour reprendre une formule célèbre. Voici donc la vraie histoire du renoncement de Priollaud, maire de Louviers,  devant les éléments les plus vulgaires, beaufs et dangereux de son conseil municipal.
 
 
Qui plus que Nelson Mandela mérite d'être honoré et donné en exemple à tous ceux qui dans les moments dramatiques que nous traversons doutent de la démocratie, doutent de la possibilité et de la nécessité et du « Vivre Ensemble » ? Nelson Mandela s’est battu toute sa vie pour la liberté, a été le prisonnier politique le plus ancien du monde avant que sa cause ne soit universellement reconnue et qu’il reçoive en même temps que le représentant du régime qu’il avait combattu le prix Nobel de la Paix.
J’ai l’honneur d’avoir voté avec le conseil municipal unanime la dénomination de l’ancienne place du Parvis qui s’est alors transformée en Place Nelson Mandela. Cela s’est passé il y a deux ans. Afin d’éviter toute récupération politique en pleine période électorale, il avait été décidé par la municipalité Martin de remettre à l’après élection l’inauguration du site et d’en faire une manifestation marquante pour la ville. 
A l'occasion d'une rencontre avec le nouveau Maire au printemps dernier je lui avais manifesté mon souhait de voir parachever la décision de la municipalité précédente et qui avait recueilli l’assentiment général. 
A l'époque le maire m'avait le maire m'avait affirmé qu'il y était tout à fait favorable. Quelques temps après M. Duvéré, conseiller municipal, m'a demandé mon avis sur deux propositions soit le 05 décembre prochain, date anniverssaire de la mort de Nelson Mandela soit à la fin des travaux envisagés par la nouvelle  municipalité. J'ai proposé le 05 décembre qui pour moi était le choix le plus consensuel.
Le 11 novembre dernier à l'issue de la cérémonie patriotique Monsieur Duvéré  annonce que l’inauguration officielle aurait lieu à l’occasion du deuxième anniversaire du décès de Nelson Mandela le 05 décembre.
Au début de la semaine M. Duvéré m’annonce la mort dans l’âme que son équipe a décidé de ne pas procéder à cette inauguration pour de très mauvaises raisons au rang desquelles figuraient le fait la place du Parvis de l’église Notre-Dame ne change pas de nom. 
Je ne pensais pas avoir un jour à rappeler à cette municipalité que nous vivons dans une République laïque .... Mais il n’y a plus de place du Parvis depuis la décision du conseil municipal du 16 décembre 2013 ! 
Il ne s’agit là que d’un faux prétexte et d’un affront porté à tous les défenseurs des droits de l’homme, à tous ceux qui, de par le monde, continuent d’être discriminés, humiliés, en raison de leur culture et de leur couleur de peau. En refusant d’inaugurer la place Nelson Mandela, Monsieur Priollaud cède aux  lobbyes des nostalgiques de l'apartheid, du colonialisme, des partisans de la haine et des frileux du vivre ensemble,.

Quand Nelson Mandela, après 27 ans de prison, accedera au pouvoir il ne cessera avec succès d' oeuvrer à la réconciliation, réconciliation qui n'est pas oubli.

Comme Gandhi, comme Martin Luther King, Nelson Mandela n'a pas seulement libéré son peuple en évitant la guerre civile, il a aussi rendu leur dignité aux blancs en les libérant du colonialisme.

C'est celà que nous voulons célébrer 
Aux côtés de mes amis je m’insurge contre cette attitude écœurante et incite tous les Républicains, tous ceux qui accordent à la défense des valeurs d’égalité, de liberté et de fraternité,  à exiger de la municipalité Priollaud qu’elle rende à une figure universellement reconnue l’hommage qui lui est dû. 
 
Il faut inaugurer la Place Nelson Mandela !
 
Achard de Préville, 
Ancien conseiller municipal de la municipalité Martin
 

Aucun commentaire: