lundi 31 mars 2014

Rire et pleurer, histoire de Louviers

... pour ma part ces troubles ne m’incitent ni au rire, ni, non plus, aux larmes ; ils m’engagent plutôt à philosopher et à mieux observer ce qu’est la nature
Baruch Spinoza 
Ni rire, ni pleurer, mais comprendre ...
a-t-on fait dire au maître Spinoza  (en fait,
voir la citation en exergue qui fait suite au
sentiment d'inquiétude dont lui faisait part )
Les urnes ont rendu leur verdict :
Louviers a élu à sa tête François Xavier Priollaud, obtenant 2.830 voix, soit 45,83 % des voix, devançant la liste de Franck Martin, maire sortant, obtenant 42,87 % des voix et 183 voix de moins, la liste du Front National, obtenant pour sa part 697 voix, soit 11,28 %.
Louviers a donc voté contre l'équipe de Franck Martin, expérience à laquelle j'ai participé avec passion.

Si toute défaite est une leçon, voire une série de leçons ...  je ne pense pas, à l'heure qu'il est, être à même de les tirer. Je suis peut-être le plus mal placé.
J'ai expliqué ces derniers mois que je ne pensais pas pouvoir perdre. Je continuais en expliquant que, si jamais nous devions perdre, tout ce que je connais, tout ce que je pensais avoir cumulé en terme de savoir et d'expérience politique serait remis en question. On comprendra ma prudence dans l'analyse moins d'une journée après la défaite.
Ni rire, ni pleurer, mais comprendre ...  tu parles !
Pas question d'oublier ces 19 ans de bonheur où nous avons transformé Louviers, ce plaisir de l'action collective et d'étreinte charnelle avec une ville.
Nous avons fait de Louviers la capitale culturelle de l'Eure, nous en avons fait le centre d'un territoire de 38 communes que nous avons créé : la communauté d'agglomération. Nous avons doté la ville de la plus belle piscine du département. Nous avons donné à de nombreux acteurs de la ville la fierté d'être lovériens ! Nous avons connu, derrière Franck Martin, le bonheur de suivre un maire génial, créatif, imprévisible qui aura battu le record de longévité à la tête de cette ville, belle et rebelle.
Voilà pour le rire !
Mais on s'en veut, on s'en veut d'avoir perdu ! On s'en veut. C'est qu'il y a dans les larmes des amis, dans les lèvres blanches de ceux qui ont voté pour nous et dont on ne soupçonnait qu'à peine qu'ils nous soutenaient, dans ces étreintes, il y a la preuve qu'on ne s'est pas battu pour rien, qu'on s'est battu pour eux. Il y a bien là de quoi supporter toutes les trahisons du monde.
Une génération qui a éprouvé que la politique reste, quoi qu'on en dise, la plus noble des expériences. Nous avons été déçu parce que nous avons cru. Demain, nous vaincrons, parce que nous espérons.
Merci Louviers ! Bravo Franck Martin !
Le combat continue.  
Vive la politique.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Mais non. Le combat est fini. Fini.
Dehors -> avec toute la détestation que vous avez engendrée.
Vous vous en voulez d'avoir perdu ? Vous êtes virés ! Vous auriez du lire dans les larmes de ceux que vous n'avez pas regardé, sur les lèvres blanches de ceux qui n'ont pas voté pour vous, que vous avez vécu dans un monde qui n'est pas le nôtre. Au dessus de nous. Sur nous.
Vous avez fait la fête pendant des années, et pendant qu'on souffrait.
Allez à pôle emploi, comme tout le monde. Vous m'y verrez.
Peut-être direz-vous enfin bonjour. Eh oui, c'est moi le petit gros aux cheveux bouclés que vous n'avez jamais vu. Je vous ai parlé. Pas au maire. Il n'a pas vu que j'existait.
Et vous, vous ne m'avez pas vu.
Je n'ai pas voté pour vous.
Vous ne vaincrez plus demain, ni après-demain, malgré tous vos espoirs. Vos espoirs. Pas les nôtres.
A vous revoir, plus humains peut-être. Plus dans le besoin surtout. Vous nous comprendre peut-être, enfin.

Olivier Taconet a dit…

La rancœur est toujours mauvaise conseillère , la preuve : vous n'avez pas voté pour nous.
Je comprends que cela vous arrange de penser que ceux qui ne vivent pas ce que vous vivez sont au dessus de vos souffrances. C'est faux. Vous vous imaginez que l'équipe municipale, qui est la première à Louviers à être renouvelée trois fois de suite, était loin des préoccupations des gens ? Elle ne vivait que pour ça. Au quotidien et dans son projet politique. Je suis prêt bien sur à vous en parler plus longuement. Ne prenez pas pour du mépris ce qui n'est que de l'étourderie ou de la timidité. Je vous jure, l'action publique n'est pas une chose facile. La politique, l'indispensable politique non plus. Vous n'avez pas voté pour nous ? C'est la démocratie ... mais je vois que la vie politique vous passionne puisque vous lisez les blogs. alors, chez monsieur, qui vous décrivez comme petit gros aux cheveux bouclés, reparlez-moi et je vous promets d'avoir un débat intéressant avec vous.

Anonyme a dit…

Anonyme... vous êtes vraiment idiots! je ne voit pas d'autres mots.
N'oubliez pas ... à peine 200 voix d'écarts! vous avez très peu de marge de manoeuvre. et sachant la politique de la droite vous les perdrez rapidement, les gens pour la plupart ont voté contre la politique national, et d'autres pour de l'anti martin. donc au bout du compte votre marge de manoeuvre dans 6 ans sera de 0! les cartes seront remises sur table.
A vous écouter tout ira pour le mieux maintenant... j'en doute , j'attend l'action et les réactions.
Votre frustation fait peur à voir! votre colère fait peur pour l'avenir et les 6 prochaines années...
Et soyez en sur, la défaite d'hier n'est qu'une étape pour mieux rebondir.. peut être avec cette équipe ou bien avec des nouveaux visages.
Car sachez le, dans 6 ans je compte bien m'investir dans cette liste ou équipe pour reconquérir notre ville. Et surtout n'oubliez jamais le travail fait par l'équipe Martin! Aux autres de faire preuve d'autant d'idée.

Louviers 2020!

Anonyme a dit…

Si mr martin n a pas été réélu c'est qu il y a des raisons moi personnellement j'ai fait appel a lui pour des raisons sanitaire chez moi bah il a pas bouger le petit doigt quand on est maire surtout en période électorale bas on se déplace pour voir au moins l état des logements et bas même pas on a vu personne faut pas s étonné de votre défaite elle est mérité sûr ce bon courage pour la suite mr taconnet.cordialement

Olivier Taconet a dit…

Bizarre ! c'est le deuxième commentaire qui fait état d'expérience personnelle. Comme quoi, c'est vraiment difficile une campagne électorale. Il s'agit de témoignages anonymes, je les prends donc avec précaution. Je constate donc en ce qui concerne ce dernier témoignage qu'il est certes le reflet d'une frustration, mais qu'il ne saurait expliquer un score électoral. Il l'est d'autant moins qu'on ne sait de quel problème sanitaire il s'agit, du niveau d'intervention des services et du niveau de demande. Il n'empêche que le fait qu'il soit revendiqué comme justifiant un vote est le signe de quelque chose et qu'en tous les cas, l'électeur sait ce qu'il veut, même s'il sait moins ce qu'il provoque. Franck Martin parlait du métier de maire comme d'une tâche harassante... ce genre de témoignage l'atteste sans doute. Ce que je peux dire, en tout état de cause, c'est que quelques soient les éléments de campagne l'efficacité du niveau de réponse n'a jamais été aussi élevé à la mairie de Louviers. il s'agissait là d'un travail nécessaire et du rôle premier du maire qu'il a parfaitement tenu. Après, il y a le ressenti et, bien au delà du ressenti individuel, du ressenti collectif. J'y reviendrai prochainement.

Sylvia Mackert a dit…

Olivier, il faut les publier, ces témoignages, c'est important pour mieux comprendre les Lovériens et que les gens votent aussi parce qu'ils ont des "différends" personnels ou pensent que le maire est responsable de leur problème de logement, de voisinage ou autre. Je le sais, des handicapés attendent que ce soit le maire qui répare par exemple un ascenseur au musée, il paraît que c'est sa faute que depuis 5 ans personne ne l'a réparé ... le maire fait-il tout à lui seul? qui devait s'en occuper ?

Donc cela confirme mon commentaire sur caméra diagonale où j'ai témoigné du raisonnement de certaines personnes qui pensent réellement à une indifférence du maire envers leur problème individuel.

J'ai même entendu qu'un jour un SDF aurait juste eu le droit à une couverture de survie de la part du maire... alors qu'on a tout de même l'hébergement d'urgence, le CCAS, la villa Calderon etc... les gens ont accumulé des problèmes et pensent que c'est au maire en personne de régler tous leurs problèmes... donc ils ont rejoint l'opposition ou voté pour "le sans étiquette" afin de "chasser le dictateur"... des mots très forts que j'ai lu

et non, ce n'est pas un hasard si ces gens sont anonymes, ils ont peur de représailles, d'un "ennemi"

Mais,tel est pris qui croyait prendre, maintenant Louviers aura encore plus de mal à trouver les subventions d'en haut pour tel ou tel projet qu'avant avec une municipalité de droite, enfin "sans étiquette"... donc qu'on ne connaît pas vraiment.

L'intérêt général et individuel, pas le même raisonnement, pourtant les deux sont liés d'une certaine façon.

Olivier Taconet a dit…

bien sur, Sylvia, et malgré tout les soins prodigués, nul ne sait réellement comment il est perçu. Le regard, ce miroir de l'âme, n'appartient qu'à celui qui le porte. Il vous remet en question, certes. Si l'on n'y prête pas attention, il pense être méprisé. Si l'on y prête trop soin, on sombre dans un comportement paranoïde, si fréquent dans ces lieux de micro-pouvoirs que constituent les municipalités. Franck Martin, a su rester en bonne santé ce qui lui a permis de faire de grandes choses pour sa ville. Nombreux sont les regards qui n'ont pas voulu s'y reconnaître ... et, vous avez raison, il s'agit d'une dimension essentielle dans la politique de proximité.

Ludovic Zanker a dit…

Vous croyez que Louviers mérite d’être gouverné à Droite? Certes la démocratie a parlé, mais elle a sanctionné contre la politique nationale et non locale.

Franck Martin a été sanctionné par la politique de Hollande, son bilan était positif dans l'ensemble, malgré la hausse des impôts locaux!

2020 c'est demain, il retrouvera son fauteuil.

LZ

nono a dit…

Le maire de Louviers passerait 5 minutes avec chaque habitant dans l'année, il y passerait la moitié de son temps chaque semaine.
Quasiment tout le monde sait qu'un maire n'est ni un assistant social, ni un café du commerce.
Le maire est là pour aider les assistants sociaux à accomplir leurs missions, et aussi les cafés de sa commune. Et aider les administrés à trouver où sont les assistances et le café du commerce.
Maire, c'est un job plein temps. Souvent loin des yeux et du coeur.
Et quand on est maire et président d'agglo, c'est encore plus compliqué de trouver du temps pour rencontrer les habitants.
C'est mon impression. Je comprends que ce n'est pas facile de trouver le temps de s'adresser à chacun, et la presse et internet ne changent pas tant les choses.
Cela dit, des relations incluant le respect et l'égalité entre citoyens et élus, et trouver les moments d'échanges, c'est la martingale électorale et la paix sociale.
Pas facile, n'est-ce pas ?
Je vous félicite pour vos trois mandats.
Maintenant, c'est aussi l'heure de féliciter FXP et Anne Terlez, et tous les conseillers élus. De les aider, avec toute l'expérience accumulée de part et d'autre, pour ne pas planter la commune là ou là.
Ecoutera qui écoutera.
Et mettre l'information sur la table, pour nous. Habitants de la commune et aussi de l'agglo.
Je confirme : c'est dur l'opposition. Surtout quand on sait qu'on n'a pas tort. Il faut quand même assumer.

Sylvia Mackert a dit…

Olivier,

le sans étiquette dit bien sans étiquette, donc peu importe de gauche ou de droite, donc société civile et par conséquent quelque soit le parti, donc tout le monde devrait avoir son mot à dire, même l'opposition. Il faudrait maintenant faire valoir "la société civile" aussi, donc ceux qui ont perdu aussi et leur laisser la parole et voyons si ce "programme" fonctionne.